pied noir

Né à Bab El Oued - 1948 - ALGER

 
REVEILLON DE LA SAINT SYLVESTRE ABEO 2018/2019 (CLIQUER LE BLOG) ***** ALLER SUR L' ASSOCIATION COMME SUR DES ROULETTES ET CLIQUER POUR AIDER LESLIE

Liste des messages

De : seksek michelEnvoyer un mail

Le : 20/10/2018 09:29



merci MOMO, et bonjour a tous.

 

De : ChenennouEnvoyer un mail

Le : 19/10/2018 11:41

Je souhaite un joyeux anniverssaire a Michel SEKSEK. Momo de londres

 

De : ChenennouEnvoyer un mail

Le : 14/10/2018 09:58

Je presente mes sinceres condoleances a la famille Moreno.MOMO de londres

 

De : GILLERON Amélie PEREZEnvoyer un mail

Le : 07/10/2018 15:56

L'école des Filles de la Charité se trouvait 1, rue Montesquieu.Dans l'école se trouvaient :la chapelle,la bibliothèque, la maternelle et l'école primaire.Il y avait aussi les cuisines.Quant à la crèche et le jardin d'enfants ainsi que la cantine et le dispensaire,c'était dans une autre rue dont je ne me souviens plus le nom.Je sais qu'il fallait sortir de l'école,aller sur la droite et traverser la rue.Je me souviens comme si c'était hier et puis j'ai gardé un bon souvenir. L'an dernier, j'étais à Blan mais Soeur Gabrielle était dans un fauteuil et quelques fois elle oubliait.

 

De : jean-jean MorénoEnvoyer un mail

Le : 06/10/2018 10:50

Merci Annie pour ces mots plein de réconfort et en plus tu nous remets en tête nos souvenirs de notre jeunesse passée dans la petite rue Eiffel et Raspail, là où il n’y avait pas encore de voiture pour nous éclater avec nos jeux. Tu parles de mon frère Christian qui est parti voila 4 ans déjà. Effectivement il était grand spécialiste de cerfs volants à tel point qu’il y en avait accrochés sur tous les fils électriques du quartier ! Alain était son jumeau, il n’était pas en reste quand il s’agissait de jeux vu qu’il n’aimait pas trop remonter l’avenue du cardinal Verdier pour se rendre à l’école Lelièvre, il préférait taper kao comme on disait et tourner dans le quartier. Si tu contactes Jacky Pastor, salut-le bien de ma part.
Dans notre quartier nous avons tous connu les bonnes s½urs, les monjettas comme on disait : celles de la crèche de la rue Montesquieu, du dispensaire de la rue Sidi Ben Our et surtout pour moi celles du fourneau économique d’en bas de la rue de Normandie mais ton école, je ne vois pas de trop où elle était, je pense qu’elle était rue de Normandie également. Normandie, un nom prédestiné puisqu’on a atterri en……Normandie également en 62. Nous étions toute la famille sur Rouen avant de s’éparpiller. Moi je suis dans l’Eure à 40 km de Rouen.
Allez ! Que mon frère Alain repose en paix ainsi que s½ur Gabrielle et comme dit souvent mon frère Mustapha : Nos morts ne sont morts qui s’ils sont oubliés !
Merci encore à toi Christian de nous donner la possibilité de partager notre "esprit Bab el ouedien"
Portez-vous bien, tous, frères et s½urs de notre tendre et chère jeunesse bien encrée encore dans nos têtes !
Jean-Jean ou José

 

De : Annie PLA-SALORTEnvoyer un mail

Le : 02/10/2018 10:50

Coucou les filles de l'école des soeurs de saint vincent de paul à bab el oued

J'ai le regret de vous annoncer le décès de soeur GABRIELLE, l'unique à l'âge de 97 ans, celle qui nous a élévées, éduquées, celle qu'on remerciera d'avoir fait de nous des femmes.
Nous avons eu le plaisir de lui souhaiter, avec un groupe de filles nées en 48, ses 90 ans à Blan où elle s'était retirée pour une retraite bien méritée.
Elle se souvient de nous toutes et nous a chanté nos chansons d'autres fois des Ames Vaillantes sans oublier une parole ! Elle nous a raconté la suite de sa vie après notre exode ! Quel merveilleux souvenir cette rencontre, il fallait qu'on le fasse avec nos époux respectifs, étonnés de ce personnage hors du commun.
Moi fille unique JE NE VOUS OUBLIERAI PAS MA SOEUR !
Vous pourrez voir sur le site les photos de ces belles retrouvailles.
Ne soyons pas tristes, elle a eu la vie qu'elle s'est choisie et elle était heureuse avec toutes ses filles !

Ce site n'est plus ce qu'il a été, de joie et de retrouvailles émouvantes et d'anecdotes hilarantes, il y a encore de beaux récits et de beaux souvenirs ,
mais il ne se passe pas une semaine sans un avis de décès de personnes que nous avons aimées, et qui laisseront un souvenir indélébile de notre chèr Bab el Oued. Même après un mariage heureux, de merveilleux enfants et petits enfants
mes 14 années à Bab el Oued restent les plus belles années de ma vie.

Jean-Jean, phrase banale et usuelle de sincères condoléances, je partage ta peine et ta douleur, je vais en faire part à Jacky Pastor, que de bons temps passé dans la petite rue Eiffel tous ensemble, Jean-Louis Gonzalves, Daniel Sembel (dit Taclot), Christian Modéna, et Bagou du magasin de Jouets Indou, et l'autre, et encore l'autre, la descente en cariole et en patins à roulettes, mais je riais le plus avec ton adorable frère et ses cerfs volants de papier.

Je vous embrasse tous aussi fort que je vous aime !
Faites bien attention à vos vies, que D... vous bénisse et vous garde !

MERCI QUI ? MERCIIIIIIIIIIIIIII CHRISTIAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN

Annie SALORT

 

De : jean-jean MorénoEnvoyer un mail

Le : 01/10/2018 14:37

Cher(e)s ami(e)s, enfants de là-bas, de notre jeunesse, Jocelyne sa femme, ma s½ur Colette toute notre famille ainsi que ma femme et moi-même, sommes très touchés par vos messages de soutien plein de gentillesse au sujet du décès de mon frère Alain. Ces derniers mois Alain ne vivait que dans l’espérance de retourner avec moi revoir une dernière fois le quartier qui nous a vu naitre : notre cher Bab el oued. Jusqu’en mai/juin dernier je lui demandais de patienter un peu, qu’en 2019 on allait préparer ce voyage ensemble mais malheureusement la maladie est arrivée, trop vite, je dirais brutalement même. Encore merci à tous de votre soutien, paix à son âme !

 

De : ROSETTE DE LA CONSOLATIONEnvoyer un mail

Le : 01/10/2018 09:53

JE TIENT A PRÉSENTER MES SINCÈRES CONDOLÉANCES ,AUX FAMILLES QUI ON PERDU UN ÊTRE CHER.ET QUE NOS DÉFUNT REPOSE EN PAIX,AMEN.AMICALES PENSÉES A VOUS TOUS.

 

De : Mustapha OualikeneEnvoyer un mail

Le : 30/09/2018 22:28

Encore un enfant de Bab El Oued qui vient de nous quitter. C'est avec une grande stupéfaction que je viens d'apprendre le décès de Alain Moreno frère cadet de mon ami Jean Jean (José) un enfant de la rue Raspail petite ruelle qui n’existe plus entre rue Leon Roche et Avenue de la Bouzaréa. Pour mon ami José (Jean Jean) Je suis attristé par le décès de ton cher frère Alain qui nous a quitté à l’âge de 69 ans. Il est allé rejoindre ton autre frère Christian. La pire des choses qui puisse nous arrivait sur terre c’est de perdre un être cher. La mort a encore fait preuve de sa lâcheté habituelle et injuste. La faucheuse n’est jamais rassasiée ! Hélas ! Elle s’est encore une fois attaquée à une personne vulnérable à un brave homme! Quelle cruauté, en effet, de s’attaquer en permanence aux vulnérables et innocents : bébés, enfants, femmes enceintes, vieux, malades, accidentés, personnes qui dorment... ! Et souvent en cachette. Pourquoi la mort n’ose que rarement défier les gens quand ils ont la plénitude de leurs forces et de leurs esprits? Pourquoi elle n’a pas le courage d’affronter les gens à visage découvert ? C’est toujours triste cette période ce temps lugubre ! Quelle tristesse aussi cette couleur du deuil qui vous abat pour n’avoir le gout à rien. Mais, il va de soi que pour toute ta famille le deuil va abuser de vous tous. Il faut avoir la foi et s’en remettre à notre créateur. Priez pour le défunt c’est le cataplasme pour apaiser votre douleur comme pour tous ceux qui ont perdu des êtres chers ? Je me pose souvent la question Nos morts en définitive ne sont-ils pas heureux et mieux là-haut ? Ceux que nous enterrons ne sont pas morts ce sont ceux que nous oublions qui le sont. Cher, ami je dirais plutôt mon frère José (Comme ont s’aimer nous appeler bien souvent) sache que toute ma famille se joint à moi et te rassure de tout notre soutient ? Nous sommes de tout c½ur à vos cotés dans ces moments pénibles. Je te présente à toi le frère aîné à sa femme Jocelyne à ses enfants et à toute la famille du défunt toutes mes sincères condoléances et que Dieu accueille la défunt en son vaste paradis. Priez pour lui et qu’il repose en paix. Repose en paix Alain tu seras toujours dans nos pensées.

 

De : NacéraEnvoyer un mail

Le : 30/09/2018 20:04

Jean- Jean.
Je sais combien il est difficile d'admettre qu'un être cher nous quitte pour toujours en nous laissant en proie à une immense douleur.Que les souvenirs que tu gardes de ton frère se transforment en douces images de bonheur. Sincères condoléances.

 

Envoyez un message