pied noir

Né à Bab El Oued - 1948 - ALGER

 
ASSOCIATION DE BEO ORGANISONS LE 16 OCTOBRE 2021 UN REPAS A LA FERME MARINE A MARSEILLAN LE BLOG

Liste des messages

De : MANCHON HenriEnvoyer un mail

Le : 25/11/2005 10:04

Bonjour,

Je me nomme Henri MANCHON, je suis né en 1940 et j'ai vécu jusqu'à l'indépendance rue Pierre CURIE dans le quartier de Bab-el-Oued.

J'aimerrai retrouver des témoignages, des photos de cette rue et peut-être l'espoir de retouver des copains.

Merci. 

 


 

De : christiane coppaEnvoyer un mail

Le : 25/11/2005 00:36

Bonsoir RAYMOND  MOLTO

La chanson que tu recherches demande à Anne Marie RANSON (CHARRAUT) je lui ai envoyé il y a quelques mois.

Amicalement


 

De : FRANCETTEEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 22:43

Bonsoir je viens de retrouver Denis Gilabert et ses frères Louis et Christian . j ai leurs coordonnées,je me tiens a votre disposition  pour plus de reseignenets  Amitié


 

De : BorroméoEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 21:51

Message à Gisèle Nabet
Gisèle je t'ai envoyée deux mails sans réponse,je voudrais savoir si tu les as bien reçus,car la dernière fois que nous nous sommes parlées au téléphone,j'étais dans la rue,je n'ai pu noter ton adresse electronique correctement.Si tu lis mon message,un petit coucou me ferait plaisir.Carmen Ripoll et les anciennes de la Cité des Vieux-Moulins voudraient avoir de tes nouvelles.Ta belle-soeur m'a donnée un numéro de téléphone et impossible de t'avoir.A bientôt peut être de te lire.

 

De : nemmasEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 19:46

 

 A georges ronteix !

Cher Rouquin comme t'appelle MoAk, j'espère que tu auras corrigé de toi même le message que j'ai adressé hier à Kadoch, je ne sais si je deviens sénile mais je commence à me perdre avec cette foule de messages reçus et envoyés aux amis ce qui prouvent notre attachement à nos valeurs et souvenirs communs.

Momo 


 

De : MOLTO RaymondEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 19:36

Est ce que Quelqu'un peut me renseigner au sujet d'un disque ou d'une chanson de Jean Noël MICHELET "Souviens toi des NOEL de la bas "

Par avance Merci


 

De : Paule Vella née QuilèsEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 11:28

  • Je viens de lire quelques messages et beaucoup de noms me sont familiers .Je suis moi aussi née à Bab El Oued , à la clinique de la rue Fourchaud , chez Madame Ferrari en 1942. Particularité: je suis née 6 heures après ma cousine germaine Josete Sales (épouse Agullo Vincent maintenant). Grande effervescence au marché de Bab El Oued où nos parents étaient très connus : mon père avait une boucherie dans le marché:" Boucherie Française", nom prédestiné . Cette boucherie était aussi connue sous le nomde Bousquet, face à l'étal de légumes de mes grands parents maternels ,qui ,eux avaient une petite campagne, au Frais Vallon (famille Ivorra), J'ai donc habité rue de la Blanchère, au-dessus d'une menuiserie jusque vers 1946.
  • Je suis ensuite allée vivre à Vieux Kouba . J'y ai fréquenté l'école primaire jusqu'en 1952, puis le CC de la rue Aumerat à Belcourt de 1952 à 1956 . A la mort de mon père en 1956 , je suis retournée à Bab El oued au 38.  rue Montaigne , très exactement à l'angle de la rue Général Verneau , initialement connue sous le nom d'Avenue du Frais Vallon.J'ai alors fréquenté le Lycée Lazerges ( Savorgnan de Brazza). J'ai retrouvé pas mal de copines mais j'aimerais retrouver Michèle Abhrami avec qui j'ai partagé des fous rires mémorables en physique, chimie.
  • Après le rapatriement comme tout le monde ,en 1962, j'ai épousé en 1963, mon voisin du dessus Jean Pierre Vella , qui malheureusement est décédé le 25 décembre  2004. Lui aussi était né à Bab El Oued.Il avait fréquenté la marternelle de la rue Rochambeau; Il a été scolarisé à l'école dce la rue Franklin puis au collège Guillemin. En Algérie, il exerçait la profession de doreur en bijouterie dans la Casbah, rue Emile Maupas, puis, par suite de l'insécurité en Casbah est rentré à la mairie d'Alger jusqu'au rapatriement
  • Je suis retournée en Algérie en 2005 et j'ai pu constater que si les 3 horloges existent toujours , tout le pâté de maisons entre la rue Léon Roches et la rue Forchaut a été emporté par les eaux
     Amicalement

 

De : Sébastien

Le : 24/11/2005 09:12

Pour des explications sur la pub, c'est ici

 

De : Blanc AlainEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 08:32

Bonjour à tous,

Je serai heureux de retrouver des anciens de Bab-el-Oued.

Je suis né en 1947. Maternelle : rue de Normandie. Primaire : Place Lelièvre jusqu'en 5e, puis 4e au Lycée Bugeaud. 3e en Haute-Garonne.

Merci à ceux qui me reconnaîtront de m'adresser un petit message.

A bientôt...


 

De : Rémy LavenEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 07:17

          Bonjour.
          Roland Bacri, le chantre de Bab-el-Oued, aura bientôt quatre-vingt-ans. J'ai fait sa connaissance il y a deux ans, nous sommes maintenant amis et je le vois chaque semaine.
          Il m'a demandé de prendre en charge la partie technique d' un journal satirique hebdomadaire publié sur Internet. Le numéro 2 est actuellement à l'affiche. Cependant, il ne s'agit pas d'une opération commerciale et le site ne bénéficie que d'un référencement de base, autant dire pas grand chose.
          C'est pourquoi je fais appel au bon vieux "téléphone arabe", relayé il est vrai par le courrier électronique et la puissance d'Internet.
          Merci de faire passer l'info ci-dessous, si toutefois vous le voulez bien.
          Rémy Laven
          remylaven@free.fr
_____________________
  
          Roland Bacri, dit Roro de Bal-el-Oued, né à Alger le 1er avril 1926, a enchanté pendant plus de quarante ans les lecteurs du Canard Enchaîné sous la signature du Petit Poète. Il a publié plusieurs dizaines de livres dont le best-seller "Et alors ?... et oila !", une chronique de la vie à Bab-el-Oued des années trente à l'exode où l'humour le dispute à l'émotion. Ce livre a été vendu à plus de quatre cent mille exemplaires en deux éditions, faisant de Roland Bacri l'un des auteurs français les plus lus de sa génération.
          Aujourd'hui, le petit poète publie sur Internet Roland Bacri Point Comme, un "webdomadaire satirique paressant le samedi". Les visiteurs y retrouveront chaque week-end avec plaisir son incomparable maîtrise du verbe et ses jeux de mots ravageurs.
          Roland Bacri Point Comme  :  http://www.rolandbacri.com/

 

Envoyez un message