pied noir

Né à Bab El Oued - 1948 - ALGER

 

Liste des messages

De : Sébastien

Le : 24/11/2005 09:12

Pour des explications sur la pub, c'est ici

 

De : Blanc AlainEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 08:32

Bonjour à tous,

Je serai heureux de retrouver des anciens de Bab-el-Oued.

Je suis né en 1947. Maternelle : rue de Normandie. Primaire : Place Lelièvre jusqu'en 5e, puis 4e au Lycée Bugeaud. 3e en Haute-Garonne.

Merci à ceux qui me reconnaîtront de m'adresser un petit message.

A bientôt...


 

De : Rémy LavenEnvoyer un mail

Le : 24/11/2005 07:17

          Bonjour.
          Roland Bacri, le chantre de Bab-el-Oued, aura bientôt quatre-vingt-ans. J'ai fait sa connaissance il y a deux ans, nous sommes maintenant amis et je le vois chaque semaine.
          Il m'a demandé de prendre en charge la partie technique d' un journal satirique hebdomadaire publié sur Internet. Le numéro 2 est actuellement à l'affiche. Cependant, il ne s'agit pas d'une opération commerciale et le site ne bénéficie que d'un référencement de base, autant dire pas grand chose.
          C'est pourquoi je fais appel au bon vieux "téléphone arabe", relayé il est vrai par le courrier électronique et la puissance d'Internet.
          Merci de faire passer l'info ci-dessous, si toutefois vous le voulez bien.
          Rémy Laven
          remylaven@free.fr
_____________________
  
          Roland Bacri, dit Roro de Bal-el-Oued, né à Alger le 1er avril 1926, a enchanté pendant plus de quarante ans les lecteurs du Canard Enchaîné sous la signature du Petit Poète. Il a publié plusieurs dizaines de livres dont le best-seller "Et alors ?... et oila !", une chronique de la vie à Bab-el-Oued des années trente à l'exode où l'humour le dispute à l'émotion. Ce livre a été vendu à plus de quatre cent mille exemplaires en deux éditions, faisant de Roland Bacri l'un des auteurs français les plus lus de sa génération.
          Aujourd'hui, le petit poète publie sur Internet Roland Bacri Point Comme, un "webdomadaire satirique paressant le samedi". Les visiteurs y retrouveront chaque week-end avec plaisir son incomparable maîtrise du verbe et ses jeux de mots ravageurs.
          Roland Bacri Point Comme  :  http://www.rolandbacri.com/

 

De : NEMMASEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 23:23

 

  A Georges Ronteix,

 Je vais voir avec Mohamed pour les Louanchi, car c'est un des derniers des "mohicans" de l'avenue à y demeurer encore et qui certainement  me donnera des nouvelles demain que je te transmettrai aussitôt; ok ?

Salut fils , à demain.

Momo


 

De : FRANCETTEEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 18:27

Bonsoir je viens de retrouver Lougassi Paul  qui ce trouve a Nice, et qui a eu la gentiesse de me donner les coordonnées de sa soeur  Renée  qui    ce trouve a Toulouse .A toute personne les recherchant , je me tiens  a votre entiere disposition FRANCETTE


 

De : Ronteix georgesEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 16:45

Momo Memmas

Tu te souviens de la famille Louhanchi ? ils habitaient dans l'immeuble de Beringuer Vaquer Taboni Il y avait 3 garçons et une fille (Haco afa momo Badera) excuse l'orthographe des noms . si tu pouvais avoir des nouvelles j'en serai trés heureux Donne le bonjour à Mohamed de ma part

Amitiés Georges


 

De : RONTEIX GeorgesEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 16:27

Message à l'attention de Guy Xuereb et d'André Kadoch

J'ai répondu a vos mails , les avez vs reçu ? Etes vs en panne d'ordinateur ou l'avez vs vendu ?

ce serait trés gentil de me répondre .

Je vs embrasse

Georges

 


 

De : POVEDA née BOULER FrancineEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 14:53

Bonjour Christian,

Quelle surprise en consultant le site de trouver de nouvelles photos de l'école maternelle de la rue de Normandie, en effet sur celle de 1946, je me suis reconnue : de haut en bas et de gauche à droite 4ème rang, la troisième c'est moi : BOULER Francine.

Dans le même ordre 3ème rang et 4ème BARTHIER Claude 

La vie est bizzare ! d'autant plus qu'en 1956 le père de Claude s'est remarié avec ma mère.

je remercie la personne qui a déposé cette photo.

J'espère retrouver des ami(e)s, pour partager nos souvenirs.

Merci et à bientôt

Francine


 

De : henriette PoueyEnvoyer un mail

Le : 23/11/2005 10:33

Wink

Encore pour les filles de l'école de Saint Vincent de Paul et Franklin,

J'avais retrouvé G Daudet sur un autre site et la liste s'allonge, j'ai retrouvé Elisabeth Essner , , d'autres photos vont arriver et on pourra fixer tous les nomsSmile

Voici le message qu'elle m'a envoyé"

Bonjour Henriette,

Je te dis bonjour vu qu'il est 6.30 du matin ici en Australie Occidentale (minuit hier chez toi)

Elisabeth Essner - tu te souviens? Ca fait plus d'une semaine que j'ai decouvert le site de Christian et j'en bave!
Incroyable de retrouver les copines d'ecole apres toutes ces annees. Je suis intallee en Australie depuis 1970.
Plus de details plus tard, je veux t'envoyer une photo recuperee chez ma mere quand je suis allee la visiter a Nice en Juillet.
Ma mere a demenage de Paris a Nice au debut de l'annee (faut le faire a 82 ans!).
Je me rappelle tres bien ta mere -si gentille et dont l'accent autrichien me fascinait: "Viens t'assoir sur mon chaise Elisabeth".
Et notre soeur Gabrielle, je vais lui ecrire et lui envoyer des photos. Comme toi j'ai fait Rue Montesquieu et Franklin.
Sur la photo je suis derriere l'ardoise entre Scotti , Anne Marie Domenech, toi etc.. J'ai tous les noms je te les enverrai ainsi qu'a Christian
que je dois remercier egalement.
Mille grosses bises...
J'ai perdu de vue Michele Asso (Ep Chahinian)


 

De : Henriette PoueyEnvoyer un mail

Le : 22/11/2005 21:30



Pour  Christian,



Afin de lui faire savoir l'importance de son site, après 43 ans de séparation et d'inconnu sur le devenir de toutes ces copines et copains, qu'on a sans se voiler la face, a cause des alinéas de la vie " oubliés " d'un coup en 2 mois on les retrouve, on se revoit avec le dégat des années, et on se redécouvre.Surprised



J'ai retrouvé avec son site, Annie Salort, Joce et Linda Perez, danièle Califano,  Jostte et Annie Tortora et d'autres en attente de réponse'Wink





Pour toutes les filles de l'école de la rue montesquieu tenues par les religieusesSmile



J'ai eu l'inoubliable "soeur Gabrielle" au téléphone hier soir pendant une heureà 20H



Elle m'a dit que " m'entendre était pour elle ce soir là le gros lot de la loterie national, qu'elle avait le sentiment d'avoir gagner au loto, l'ayant eu rapidement au tél à 19h elle a penser tout le long du repas à ces retrouvailles



Nous sommes reparties dans tous les souvenirs, du patronnage à Notre Dame d'Afrique (dans une propriété qui appartenait à la congrégation des religieuses ) des sorties aux plages, elle a une mémoire extraordinaire, jusqu'à se rappeler que ma mère avait un accent autrichien.



Elle m'a raconté tout son parcours, ses peripéties et son départ d'Alger en 1976, son arrivée en France vers lunel dans sa famille, elle m'a donné des nouvelles de soeur Catherine qui se trouve à Toulon et m'a appris le décés de soeur Vincent, m'a donné des nouvelles d'une enfant de Marie ( Gisèle Loubera ) qui était rentrée dans les ordres, et qui semble avoir rejoint sa famille à Lunel, tout près de moi.



Elle est née le 12 Avril 1921, donc rappelez-vous tous et toutes cette date, elle reçoit environ 120 lettres à Noël et elle s'efforce de répondre à tout le monde.



Et comble de tout elle se trouve pas très loin de ma mère, près de Toulouse ou j'ai fait mes études d'infirmière ( dans une maison de retraite ou elle a exercé son activité de soignante après 76 jusqu'à sa retraite).



Alors à mon prochain passage à Toulouse le RDV est pris pour aller la voir avec ma famille



 KissKissKissKissKiss


 

Envoyez un message